(Rajdistvo) - Noël  est une fête chrétienne célébrant chaque année la naissance de Jésus de Nazareth, appelée Nativité.

 

Les Russes qui suivent les traditions s'appuient sur l'ancien calendrier julien utilisé par l'Eglise orthodoxe et fêtent donc Noël le 7 janvier et non le 25 décembre. Depuis la chute de l'URSS, le 7 janvier est un jour férié, ce qui facilite le rassemblement des familles.

La veille de Noël porte le nom de Sotchelnik ou encore Sotchevnik. Ce nom provient dun mets rituel que lon mangeait ce jour là: la sotchiva.

Le nombre de plats lui aussi était rituel - 12 - comme les apôtres. La table se devait dêtre abondante: blini, poissons, pieds de porc et de veau en gelée, cochon de lait farci de kacha, tête de porc au raifort, saucisson maison, rôti, pains dépice au miel et, bien sûr loie rôtie.

Le décor de la table est lui aussi très important : égayée de bougies et de nappes aux couleurs chatoyantes, la table illumine la maison.

Le jour de la Noël orthodoxe, la famille se rassemble autour d'un bon repas.

Il était interdit de manger avant lapparition de la première étoile en hommage à celle de Bethléem qui avait annoncé la Nativité aux rois mages.
Quand lobscurité était tombée, à la première étoile, on se mettait à table et partageait des petites galettes de pain azyme en échangeant des souhaits de bonheur et de joie.

 

Aujourdhui on célèbre le Noël moins solennellement que la fête du Nouvel An. Mais il faut dire que les coutumes de mettre les masques et les costumes de carnaval reviennent au fur et à mesure, ainsi que la tradition de fréquenter les maisons, chanter des koliadki - les chansons rituelles railleuses - et demander des cadeaux.

 

Les présents s'échangent le jour de Noël avec les personnes réunies sous le même toit, et dans les jours qui suivent avec la famille et les amis proches. Ces cadeaux sont bien emballés dans des papiers aux motifs colorés. Ils sont ouverts le matin de Noël, ou parfois à la fin de la veillée de Noël. Pour les enfants, ces cadeaux sont essentiellement des jouets, et Noël est la période où les marchands de jouets réalisent l'essentiel de leurs ventes.

 

Le sapin de Noël (), toujours présent à l'intérieur des habitations, est chargé de décorer et de regrouper les cadeaux de Noël dans les familles.  Interdit en URSS dans le cadre de la politique antireligieuse d'État, le sapin de Noël est à nouveau autorisé par Joseph Staline à partir de 1935, mais à condition d'être dressé désormais pour célébrer le Nouvel An.

! (Chtchislivava Rajdistva !) ou

! (S rajdistvom !).

C'est ainsi que les Russes se souhaitent un joyeux Noël.